Les civictech et nous

Cinq raisons d’être un-e élu-e connecté-e (à ses électeurs)

Le numérique au coeur des élections ?

Après avoir passé l’une des étapes les plus trépidantes de votre vie politique, un nombre de tâches incalculable se dressent devant vous, et malgré tout, il faut garder son calme, se préparer à organiser un agenda saturé et répondre présent aux grands rendez-vous politiques.
Aujourd’hui, être élu, c’est aussi communiquer, expliquer, décrire, échanger, consulter, écouter,… Quoi de mieux qu’une bonne connexion internet et de bonnes pratiques pour interagir avec les citoyens ? Voici 5 bonnes raisons d’être un élu connecté au 21ème siècle…

1 – Être aux tops du modernisme

La simplicité de diffusion et la multiplicité des modes d’expression possibles font du web un outil de communication unique : que ce soit des vidéos, des articles, des photographies, internet offre une palanquée illimitée de moyens de s’exprimer. Un bon moyen de toucher tous les publics et de se montrer sous un jour nouveau 😉

communication démocratie participative
Incontournable : tout le monde l’utilise

2 – Atteindre les jeunes

démocratie participative / Jeune pour l'instant ?
Qui utilise le plus le numérique ? Qui utilisent le plus les réseaux sociaux

La génération Y(Z et …) ? C’est celle qui arrive : hyper connectée, hyper douée (sur un clavier). À regarder les chiffres de l’utilisation de réseaux sociaux (92% des 18-24 ans, 79% des 12-17 ans en 2015), il serait judicieux d’y être présent aussi pour concerner ces jeunes électeurs (avant qu’ils soient de vieux abstentionnistes).

3 – Propager à grande échelle

Essaimer mieux que le pollen un jour de tempête

Un commentaire pertinent sur l’actualité ? Un événement auquel vous participez ou une information que vous souhaitez diffuser ? Une remarque sexiste ou une vidéo de basket ? Sur le web, on peut communiquer auprès de beaucoup de monde, pour des coûts défiants toute concurrence, sans avoir à faire grand chose (un peu de réparti peut quand même s’avérer pertinent si vous ne voulez pas vous faire lyncher).

4 – Faire vivre la démocratie

Délibération : avènement de la démocratie participative

Enfin venue la possibilité de mener des échanges dans la durée et sans limite de temps. Les débats ou discussions peuvent ainsi se dérouler sur une plus longue durée et de véritables sujets de fond peuvent être explorés : une bonne façon d’inviter le citoyen à s’impliquer dans la vie politique. Bon, après, pas sûr que ce soit sur facebook ou sur twitter que s’installent les débats les plus constructifs et riches …

5 – Se faire fils de vitrier

Être transparent : un projet !

Transparence … Sans vouloir tirer sur l’ambulance, force est de constater que celle-ci est au centre de l’actualité. Internet a toujours eu cette prétention de pouvoir raviver la transparence de la vie publique : être sur le web est donc un bon moyen de le devenir et est une bonne occasion de souligner ses bonnes intentions. Et puis, c’est le moment de montrer le déroulement de la vie publique le plus exhaustivement possible, dans une logique pédagogique.

Conclusion

Le web est devenu (et paraît s’affirmer comme) incontournable. Il y a de véritables raisons que l’utilisation du numérique permette l’évolution de la démocratie représentative. Le citoyen sera plus impliqué ; les élus plus proches de leurs électeurs : l’ère de la politique 2.0 arrive à grand pas et il semble une bonne idée de pas rater le train en marche. Il s’agit en revanche de connaître les limites du numérique pour ne pas s’y immiscer trop inconsciemment.

DM



Politizr est une plate-forme indépendante et neutre de discussions entre les citoyens et leurs élus.

Venez lire, proposer et noter des débats sur tous les sujets et suivez l’actualité de vos élus en vous inscrivant sur politizr.com.

Politizr, changerez-vous d’opinion?

Partagez sur vos réseaux sociaux : Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn