Être citoyen

Les 4 raisons qui prouvent que la politique n’est pas un sport d’élite

Alors que la 5ème République a contribué à faire de l’élection présidentielle le moment politique suprême, que l’école a fait des élections un devoir sacré dont on ne saurait se détourner et que l’actualité politique est rendue aussi trépidante qu’une émission de TV réalité, on aurait presque tendance à oublier que s’impliquer politiquement peut être un ensemble de petites actions dans notre quotidien ou d’engagement dans des mouvements associatifs/collectifs. La politique, ça peut être des décisions prises dans son mode de consommation, mais c’est aussi les causes territoriales, les politiques publiques locales, la vie du village ou de la commune, …

1 – “La politique, c’est (surtout) le moment de voter ! ”

Les abstentionnistes sont-ils tous des apolitiques, des citoyens qui ne s’intéressent aucunement aux processus politiques et qui préfèrent vivre leur vie loin de toutes ces questions, ou y a-t-il également une part “d’abstentionnistes actifs” ? La question est d’actualité : il suffit de voir certains reportages TV ou certaines émissions de radios pour savoir que c’est aussi un symptôme de la crise de la démocratie. A mon avis, sacraliser le vote au rang de seul engagement politique contribue à dépolitiser les citoyens. Au contraire, tout comme l’abstention n’est pas forcément un signe de désintérêt de la politique, le fait de voter n’est forcément pas un signe de préoccupation politique.
L’important à saisir est tout autre : l’engagement politique ne dépend pas de ces rendez-vous dans les isoloirs, qui de surcroît ne sauraient se substituer à un engagement réel dans la “vie de la cité”. L’engagement peut prendre la forme de participation à l’action collective, à travers l’associatif, le syndicalisme, les manifestations, les prises de parole publiques,… Donc même si vous ne votez pas, faites un tour dans votre localité : il y a de fortes chances que votre opinion puisse servir à un moment ou à un autre.

2- “La politique, c’est tous des pourris, il suffit de voir un tel et un tel“


Pour ceux qui sont un peu méfiants (voire défiant), qui ne croit pas en la politique ou qui ne voit pas l’intérêt de porter son attention dessus : ceux-là seraient étonnés des occasions qui nous sont données pour avoir notre mot à dire … à l’échelle locale en tout cas. C’est vrai que Coluche disait : La dictature, c’est ferme ta bouche, la démocratie, c’est cause toujours … Ce constat qui a un certain écho lorsqu’on monte les échelons de la décision publique devient moins vrai à l’échelle locale. Effectivement, il est souvent possible de participer et de se fédérer (plus simple à l’échelle locale) pour faire infléchir ce qui nous déplait dans notre quotidien … Interpeller les élus locaux ; participer au débat public ; proposer des solutions et des idées, dans sa commune ou même son quartier dans un premier temps, c’est déjà mettre un pas dans la politique.

3 – “Je vois pas à quoi ça sert et ça m’intéresse pas.”

Voisins, épiciers, pharmaciens, … tout le monde se connaît, et quoi de mieux que parler politique avec ceux qui partagent les mêmes préoccupations (ou pas) ? Dans la vie politique à l’échelle locale, les débats sont houleux, les intérêts s’affrontent de front, des rancœurs restent… Mais c’est aussi l’occasion de mieux comprendre son voisin, de mieux le connaître, pour rendre possible une délibération constructive et aboutir à des consensus riches d’empathie. On ne débat pas que sur les plateaux TV ou à l’assemblée … Au contraire, de nombreux rendez-vous citoyens se situent hors champ, au plus proche de chez nous et pour nous.

4 – “C’est trop compliqué : j’y comprends rien.”

Les projets locaux concernent souvent des thématiques comme l’emploi, le logement, les aménagements urbains et les infrastructures, la gestion de l’eau… Autant de sujets qui touchent directement le quotidien et qui, de fait, concernent. Le territoire local, communal, est le lieu de vie, celui qui est le plus  » accessible » pour comprendre la vie politique. C’est un commencement positif pour découvrir, apprendre et comprendre ce qu’est la vie politique et l’action publique …

Conclusion

Découvrez la politique avec un grand P : participez dans votre localité pour faire avancer des projets et faire entendre votre voix !

Qui a plus de légitimité qu’un habitant pour observer et alerter sur les disfonctionnement ou les bonnes pratiques de sa ville ou de son village ?

DM



Politizr est une plate-forme indépendante et neutre de discussions entre les citoyens et leurs élus.

Venez lire, proposer et noter des débats sur tous les sujets et suivez l’actualité de vos élus en vous inscrivant sur politizr.com.

Politizr, changerez-vous d’opinion?

Partagez sur vos réseaux sociaux : Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn